Se mettre à l’agroécologie : quels avantages ?

Publié le : 19 février 20225 mins de lecture

Comme le concept d’écoresponsabilité touche désormais plusieurs domaines, les agriculteurs se tournent également vers une pratique plus écologique. De plus en plus d’agriculteurs à travers le monde se mettent actuellement à l’agroécologie. Alliant agriculture et environnement, cette dernière présente des avantages indéniables non seulement sur l’environnement et la production, mais aussi sur les consommateurs. Ces quelques lignes vous apprendront plus de détails à ce sujet.

La diversité des productions

L’agriculture représente l’un des piliers du développement d’un pays. De ce fait, pour avoir une production suffisante à la population, il faut adopter des pratiques efficaces et viables sur le long terme. C’est la raison pour laquelle le concept d’agriculture durable est adopté dans plusieurs pays du monde. Ainsi, pour y parvenir, différentes pratiques peuvent être réalisées. Une rotation de cultures, une association de cultures complémentaires, ou encore une agriculture biologique comptent parmi les options qui existent. Alterner différentes cultures sur une même parcelle tout au long d’une année offre une variété de produits. De plus, cette pratique permet de ne pas épuiser les ressources présentes dans le sol. En effectuant une rotation de cultures, vous avez la possibilité d’avoir une production durable dans le temps. Si vous pouviez améliorer la disponibilité d’un produit tout en protégeant le sol, pourquoi hésiter ? Il est également possible d’associer les cultures pour avoir une variété de produits agricoles à la récolte en même temps. Et quoi de mieux pour la santé qu’une alimentation diversifiée ? Sinon, il y a également l’agriculture biologique qui assure une production diverse, saine et de qualité.

La réduction de la pollution

Une agriculture durable est synonyme d’agriculture saine pour l’environnement, pérenne et viable économiquement et qui respecte l’éthique. Et ce concept est en adéquation avec le principe de l’agroécologie. Comme vous le savez sûrement, le terme écologie fait référence à l’environnement et l’agroécologie contribue fortement à sa protection. Elle réduit la pollution parce qu’elle privilégie les luttes et les engrais biologiques. Toutefois, contrairement à l’agriculture biologique, les intrants chimiques ne sont pas totalement absents dans l’agroécologie. En effet, si vous choisissez d’adopter cette dernière, vous réduirez l’utilisation de pesticides, des OGM et des engrais chimiques. La rotation de cultures limite la propagation des maladies de cultures, alors l’utilisation excessive de pesticides peut être évitée. Elle permet également de réduire l’utilisation d’engrais chimiques. Effectivement, les éléments laissés par les cultures précédentes sont emmagasinés dans le sol et sont disponibles pour la prochaine culture. Cela vous changera de la monoculture qui rend le sol compact. En plus de cela, l’agroécologie permet également d’économiser l’argent destiné à l’achat des intrants. Vous ferez alors d’une pierre deux coups.

La qualité des récoltes

Avec les polémiques sur les maladies liées à une mauvaise alimentation, les consommateurs font désormais attention à ce qu’ils mangent. Ils préfèrent acheter un produit de qualité même si celui-ci est onéreux. Et récolter à la fin du cycle cultural des produits de qualité est aussi un avantage de l’agroécologie. En utilisant le moins d’intrants chimiques possible, les produits se conservent mieux à la récolte et leur goût est également amélioré. Les pratiques pour lutter contre les ennemis des cultures sont aussi efficaces que les pesticides. Aussi, la rotation et l’association de culture ainsi que les engrais naturels nourrissent aussi bien le sol que les engrais chimiques. Avec l’agroécologie, la nature fait le plus important de travail, il suffit de lui donner un coup de pouce. De surcroît, si vous optez pour une pratique agroécologique qui exclut totalement l’utilisation d’intrants chimiques, vos produits seront meilleurs encore. Ils seront exempts des pesticides qui peuvent s’avérer cancérigène. Alors, si vous souhaitez vous lancer, il n’est pas encore trop tard. Renseignez-vous sur toutes les pratiques adaptées à votre parcelle et à vos moyens.

Les tomates noires, une variété particulièrement savoureuse
Le développement durable est-il la solution pour prévenir les risques environnementaux ?

Plan du site